Faut-il prendre des compléments alimentaires ?

poids de forme

Les compléments alimentaires et les suppléments nutritionnels sont de plus en plus répandus. Que contiennent-ils ? Peuvent-ils être dangereux ?

A quoi servent les compléments alimentaires ?

Ils sont fréquemment consommés en automédication et parfois même prescrits médicalement en cas de pathologie (cancérologie par exemple).

Consommés avec modération, ils possèdent certains avantages :

  • évitent les carences en apportant du sélénium, du calcium, du magnésium, oméga 3 ou de la vitamine D par exemple
  • peuvent aider à la perte de poids mais ne constituent pas à eux seuls une solution1

Ils doivent être consommés avec précaution et en connaissance de causes.

Deux types de compléments apportant des micro nutriments :

  • Les alicaments ou nutraceutiques sont des substances à base de principe actif d’aliments transformés sous forme de comprimé par les industries pharmaceutiques. Par exemple :
    • l’aillicine est un concentré d’ail qui a des propriétés anti bactéricides.
    • la citrulline, acide aminé présent dans la spiruline permettrait d’agir sur la réduction de surcharge pondérale, la diminution du taux de cholestérol et la régulation du glucose.
  • La phytothérapie représente l’ensemble des produits contenant un principe actif de plante. Par exemple : le millepertuis parfois utilisé pour les troubles dépressifs légers mais qui présente de nombreux effets indésirables décrit par la ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament).

L’Efficacité sur la perte de poids exemple avec Yerba mate

Yerba mate, est une plante (ilex paraguariensis) d’origine sud américaine consommée en infusion (chaud ou glacé) ou en capsules commerciales, qui à des propriétés amincissantes. En effet grâce à leur forte teneur en acide chlorogénique, plusieurs études montrent une réduction du poids et du tour de taille grâce à leur consommation. Il y aurait aussi un effet sur la diminution du taux de cholestérol.

Le protocole :

Un essai contrôlé randomisé coréen2 sur 12 semaines, incluant 30 patients en surpoids a été réalisé. Séparés en deux groupes, leurs repas habituels étaient accompagnés soit de pilules de Yerba mate soit de pilules placebo comparables à raison de 2g/j.

Les résultats :

Ils ont observés une réduction significative (p=0,036) du poids de 1 kilogramme (de masse grasse) avec la prise de complément de Yerba mate tandis que le groupe placebo à pris 1 kilogramme en moyenne.

Le tour de taille a diminué de 1 cm pour le groupe testé et augmentation de 2 cm dans le groupe placebo (p=0,005).

Conclusions :

On voit à travers cette étude que les effets sur le poids sont quand même limités et restent loin derrière l’efficacité prouvée d’un régime hygiéno-diététique sain comprenant activité physique et alimentation saine. Ces résultats sont confirmés par l’étude de Andersen T and Fogh J. 20013.

Existe-t-il des effets indésirables ?

Attention cependant, les compléments alimentaires peuvent induire des effets indésirables non négligeables. Ils sont décrits et contrôlés par le Dispositif de Nutrivigilance mis en place par l’ANSES (agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) en France et l’Autorité Européenne de Sécurité Alimentaire en Europe.

Ci-dessous, voici une liste non exhaustive de ces effets :

  • réactions allergiques
  • insuffisance hépatique ou rénale (en fonction du métabolisme spécifique)4
  • cancer des voies urinaires, rénales et pulmonaires
  • affections neurologiques et psychologiques
  • diminution de l’efficacité de certains traitements

Le tableau en fin d’article proposé par « la fondation contre le cancer » récapitule les effets des principaux compléments alimentaires consommables en fonction de différents traitements médicaux de pathologies graves.

En France, la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répressions des fraudes (DGCCRF) contrôle l’application des normes de fabrication et de distribution des produits. Ce n’est pas le cas d’autres pays fabricants et importateurs chez des particuliers Francais5. Soyez donc vigilant sur vos achats.

Pour votre santé, il est donc recommandé de prévenir votre médecin traitant du type de compléments alimentaires que vous utilisez en automédication afin qu’il vous aide à les consommer correctement, s’il y en a la nécessité.

  1. Joffin N, 2015, Impact de la citrulline sur le métabolisme adipeux
  2. Lab Anim Res. 2012 Mar; 28(1): 23–29. 2012 Anti-obesity and anti-diabetic effects of Yerba Mate (Ilex paraguariensis) in C57BL/6J mice fed a high-fat diet Young-Rye Kang et al.
  3. J Hum Nutr Diet.2001 Jun;14(3):243-50.Weightloss and delayed gastric emptying following a South American herbal preparation in overweight patients. Andersen T, Fogh J.
  4. Navarro et al. Liver injury from herbals and dietary supplements in the U.S. Drug-Induced Liver Injury Network. Hepatology, 2014
  5. Science et Santé n°23, 2015, Grand angle, compléments alimentaires, démêler le vrai du faux

Tableau récapitulatif proposé par la « fondation contre le cancer »

tableau compléments alim

Facebooktwittergoogle_pluslinkedin

Joana & Damien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *