L’activité physique modifie la densité minérale osseuse

poids de forme

La densité minérale osseuse ou DMO correspond à la quantité de calcium dans un volume donné de matière osseuse. Cette mesure permet notamment d’évaluer le risque de fracture d’un os dans le cadre de maladies comme l’ostéoporose. Les personnes atteintes d’insuffisance rénale chronique sous hémodialyse (HD) présentent souvent une faible DMO.

De nombreuses recherches tendent à prouver que l’exercice physique peut être utile pour lutter contre la perte osseuse. En effet, certains résultats montrent que les sportifs pratiquant une activité induisant de fortes contraintes mécaniques sur les segments osseux (telle que la gymnastique) présentent une masse osseuse plus élevée que les personnes non-entraînées ou que celles pratiquant des sports à faible ou sans impact au sol (comme la natation).

L’étude1 :

Elle visait à évaluer les effets d’un programme d’exercices de résistance dialytique (PFIR) sur la DMO chez les patients HD.

21 patients ont été inscrits en deux groupes :

  • GROUPE A : 10 patients ont effectué le programme d’exercices physiques 3 fois par semaine pendant 24 semaines (PFIR). [80,0% d’hommes, age : 46,9 ± 12,1 années, IMC : 27,0 ± 3,4 kg/m²]
  • GROUPE B : 11 patients étaient dans le groupe témoin [54,5% d’hommes, age : 50,5 ± 11,5 années, IMC : 24,1 ± 8,7 kg/m²].

Des tests au rayon X ont été utilisés pour mesurer la densité minérale osseuse, la masse maigre et le gras corporel avant et après PFIR supervisé.

Résultats :

Dans le groupe A, avant le suivi du programme d’exercices, 30,0% des patients présentaient une ostéopénie (stade moins évolué que l’ostéoporose) et 20,0% l’ostéoporose.

Le groupe B présentait respectivement 45,5% et 36,4% ostéopénie et ostéoporose.

C’est seulement dans le groupe A, que le pourcentage de l’ostéoporose a été réduit à 10,0% après le suivi du programme sportif. Contrairement au groupe B où l’ostéoporose à augmenté durant ces 24 semaines.

En résumé, 24 semaines de PFIR supervisé ont joué un rôle dans l’amélioration de la DMO des patients HD.

Les résultats suggèrent que l’exercice physique peut être utile pour l’amélioration de la densité minérale osseuse.

1.J Strength Cond Res. 2016 Feb 8

Facebooktwittergoogle_pluslinkedin

Joana & Damien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *